Comment reconnaître un bon vin ? Nos conseils pour s’en sortir facilement

Comment reconnaître un bon vin

Tradition oblige, vous devez prouver votre capacité à choisir du bon vin. Très appréciée de tous, c’est une boisson qui est de plus en plus produite dans de nombreux pays. Les appellations et les cépages sont donc tellement nombreux qu’il n’est pas toujours évident de distinguer un bon vin d’un mauvais. Il existe même des formations spécifiques à ce propos dans l’œnologie.

Voici donc nos conseils œnologiques pour reconnaître un bon vin.

Tout d’abord… en finir les préjugés

L’une des premières choses que vous devez commencer par garder en tête, c’est que le prix ne reflète pas forcément la qualité d’un vin. Même avec un petit budget, il est possible d’avoir une boisson de bonne qualité qui plaira à presque tout le monde. Retenez que le prix est un indicateur plutôt trompeur ; pas besoin de débourser toute une fortune pour avoir du bon vin. Nombreux sont les producteurs qui proposent de crus à des prix abordables sans que le goût n’en soit affecté.

Une deuxième idée reçue veut que les bouchons à vis soient utilisés seulement sur des crus de mauvaise de qualité. Ce que vous devez savoir dès aujourd’hui, c’est que plusieurs producteurs utilisent ces bouchons à vis pour deux principales raisons. Tout d’abord, ils sont moins coûteux et contrairement aux bouchons en liège, les bactéries ne s’y développent pas.

Selon une autre idée largement répandue, beaucoup de vins perdent de leur qualité en vieillissant. Bien évidemment, il s’agit d’un préjugé. En réalité, il y a peu de crus qui s’améliorent vraiment avec l’âge. Pour d’autres, le « vieillissement » est plutôt contre-productif.

Ajoutons pour finir que les tanins qui se forment au fond d’un verre ne sont pas forcément synonymes d’ajout de colorants et que la boisson n’est pas de bonne qualité. La présence de tanins signifie tout simplement que le cru n’a pas été filtré et que vous avez une boisson naturelle.

Quelques règles de base pour reconnaître un bon vin

Les références et indices

La première chose à faire quand vous serez en face d’une bouteille de vin est de vérifier les indications imprimées sur l’étiquette. En effet, ces informations peuvent vous aider (même sans avoir ouvert et dégusté) à avoir une idée de la qualité du cru. De plus, ce n’est pas tellement compliqué que ça de décider ces différentes indications.

Toutefois, il est important de souligner que ces références et indices sur la bouteille permettent, seulement de façon superficielle, de savoir si on est en face ou non d’un bon vin. Parmi ces informations, voici les plus intéressantes à prendre en compte.

Le nom du vin

Il s’agit de l’appellation qui désigne généralement la marque commerciale de la bouteille. Petite astuce, la grande majorité des crus de bonne qualité disposent d’une AOC, pour Appellation d’Origine Contrôlée.

C’est un label qui permet en effet d’apprécier la qualité d’un vin. En dehors de cela, le nom de plusieurs vins de très bonne qualité est souvent accompagné d’une médaille en or ou en argent.

Le millésime

Nombre désignant une année, il permet de déterminer l’âge de certains produits comme le vin. À partir de cette indication, vous pouvez donc connaître l’année au cours de laquelle le raisin a été récolté pour la production de la boisson.

Les grands amateurs l’utilisent de ce fait pour suivre le vieillissement au fil des années et pour savoir si le vin peut être ouvert immédiatement ou s’il faut encore le conserver.

Le lieu de mise en bouteille

Une caractéristique commune à plusieurs vins de bonne qualité est la présence de mentions telle que : « mis en bouteille en propriété », « mis en bouteille sur le domaine », « mis en bouteille au château »…

Autrement dit, les crus mis en bouteille aux domaines ou aux châteaux sont beaucoup plus recommandés et plus à même de plaire à tout le monde.

Et si en plus de la mention, vous trouvez sur l’étiquette le nom de l’exploitant, cela ne fait aucun doute que vous êtes en face d’un très bon vin.

Le classement du vin

Un bon cru doit appartenir un classement officiel. À ce propos, notez qu’il existe deux grandes catégories de classification à savoir : les VSIG (vins sans indication géographique) et les IG (avec indication géographique).

Ce sont justement les vins IG qui permettent d’avoir une première garantie de qualité. Pour les vins de Bordeaux, par exemple, on distingue des classes comme les « grands crus classés en 1855 » ou les « crus artisans du Médoc ».

Se fier à ses sens

L’une des grandes particularités du vin réside dans le fait qu’il s’agit d’une boisson qui peut vous emmener à développer votre curiosité, vos sensations, vos sens, mais surtout à les affiner. De ce fait, outre les références sur la bouteille, vous devez également vous fier à vos sens (odorat, vue et goût) pour distinguer un bon vin d’un mauvais vin.

Reconnaître un bon vin, c’est être en mesure d’identifier ses arômes grâce à votre odorat. Il sera question de détecter avec le plus d’attention possible les différents arômes que dégage le cru. À ce propos, retenez que plus l’identification des saveurs de la boisson que vous avez dans votre verre est difficile, plus celle-ci sera de bonne qualité.

Après avoir identifié les arômes du vin, vous devez maintenant effectuer un examen visuel. Celui-ci consiste à bien observer correctement la surface de la boisson dans le verre pour vérifier si le liquide :

  • présente une certaine brillance et est un tant soit peu limpide
  • est gras et onctueux
  • présente des nuances de couleurs.

Si ces éléments sont réunis, la qualité de la boisson est dans ce cas plus ou moins rassurante.

Le dernier sens dont vous aurez besoin pour savoir si vous êtes en présence d’un bon vin ou pas est le goût. Autrement dit, vous allez goûter le cru afin de déterminer s’il est équilibré. Pour cela, vous ne devez surtout pas avoir déjà goûté à d’autres éléments. Le mélange de saveurs au cours de la dégustation ne vous permettra pas de bien apprécier le vin.

Pour ce qui est de l’équilibre, il se reconnaît lorsque le vin a une certaine fraîcheur (ni trop alcoolisé ni trop sucré) et lorsque les arômes persistent en bouche. On parle dans ce cas de longueur en bouche. En avalant la boisson, il sera question de vérifier le temps pendant lequel les arômes vont persister dans votre bouche. Plus celui-ci est long, plus le vin que vous avez en main est de bonne qualité.

Choisir son vin en fonction des plats

La qualité intrinsèque d’un vin n’est pas le seul critère à prendre pour vraiment apprécier la dégustation d’un bon cru. Outre les règles de base citées ci-dessus, il faudra également prendre en compte l’accord entre le vin et les plats avec lesquels vous comptez le déguster.

Pour mieux comprendre, retenez que les vins rouges puissants, par exemple, s’accordent beaucoup plus avec des plats intenses concoctés à partir de viandes rouges. Par contre, les vins blancs seront privilégiés pour déguster pleinement des plats de poissons, des crustacés et des fruits de mer. En ce qui concerne les desserts ou autres plats sucrés, on va plutôt se tourner vers des vins sucrés.

On peut donc résumer en disant plus le plat est fin et sophistiqué, plus le vin à choisir pour l’accompagner doit être léger.

Où trouver du bon vin ?

Si vous avez compris tout ce qui a été abordé dans cet article, vous savez désormais que pour choisir un bon vin, vous devez prendre le temps d’en tester plusieurs. Pour ce faire, il faudra se rendre idéalement chez un caviste. De plus, ce dernier a assez d’expérience pour vous conseiller sur les choix à faire en fonction de vos besoins et de vos goûts.

Si possible, vous pouvez également vous rendre directement chez les producteurs. C’est la meilleure solution pour s’assurer de la qualité du vin. Dans certains cas, vous allez revenir avec des échantillons gratuits que vous pourrez compléter à votre collection. Enfin, il y a aussi les foires aux vins où vous aurez l’occasion d’échanger avec des producteurs, des spécialistes…

Nous espérons qu’avec ces petites astuces, vous serez désormais en mesure de reconnaître et de sélectionner de bons crus.

Likes:
1 0
Nombre de vues :
31
Catégorie.s de l'article :
Vins & Champagnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *